De la genèse du meuble

Catégorie : Histoire du meuble

C’est factuel et déjà prouvé : l’être humain n’a jamais cessé d’œuvrer pour son confort optimal.

À l’heure où posséder tout le mobilier « nécessaire » est devenu une indétrônable norme qui n’a sa pareille que par rapport aux besoins physiologiques, il s’agit de plonger dans une période obscure et méconnue du mobilier.

Il n’a pas toujours été présent, et non, les meubles plus où moins faciles à monter sont d’ailleurs une invention récente qui revient essentiellement à nos amis suédois. Car jadis, c’est dans l’ombre d’un séquoia géant que les matériaux regardaient les premiers Hommes s’ébattre tranquillement en tenue d’Adam en préparant un plan de conquête astucieux destiné à intégrer le quotidien des êtres humains.

Peut-être sont-ils même en quête d’une domination terrestre absolue où le bois, l’argent, l’or, la pierre et tous les autres composant régneraient en régent.

Préhistoire du mobilier

Le néolithique ayant opéré des changements importants dans les habitudes de vies de l’Homme, il a très vite fallu que ce dernier se familiarise avec un nouveau mode de vie qui correspond aux premières traces de la sédentarisation. Ainsi pour croiser les premières traces observables du meuble, il faut approximativement remonter à 9 500 ans avant J-C.

L’Homme abandonnant son mode de vie nomade pour s’établir dans un endroit précis affublé d’une tribu s’est très rapidement regroupé, bâtissant ainsi les premiers villages. Élevage, agriculture, chasse, cueillette et pêche sont devenus d’indispensables tâches afin de satisfaire les besoins primordiaux de l’espèce. C’est entre les outils en pierre polie et la poterie en céramique qu’ont émergé les premières traces connues des ancêtres du mobilier.

Et quels ancêtres !

Composition d’une pierre angulaire

Principalement en pierre, le bois se conservant fort mal avec les siècles, ces derniers étaient extrêmement utilitaires et permettaient de ranger et probablement dans certains cas de faire cuire la nourriture. Les éparses preuves qui permettent aux archéologues d’affirmer l’apparition des premiers meubles à cette période sont centralisées sur des sites archéologiques néolithiques.

cuisine neolithique

Nous sommes encore loin de la cuisine toute équipée…

Souvent bien abritée grâce à l’environnement enfouissant les premiers « prodiges » de l’être humain, c’est la composition de la pierre qui lui a permis de perdurer sans trop subir les affres du temps.

Résistant et robuste, le meuble tel qu’il était durant la préhistoire s’est vite vu limité en terme de déplacement. En effet, il est délicat de déplacer une armoire complète toute de granit vêtue.

Il faudra attendre l’antiquité pour voir naître de nouvelles pièces allant de pair avec l’avènement de la métallurgie que les Égyptiens, ce grand peuple de créateur de toutes sortes d’inventions avait déjà quasiment transcendée.

Une réponse à De la genèse du meuble

  1. map dit :

    félicitations Lucas pour ces articles abordables et riches en renseignements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *