Le meuble en kit, un casse-tête à monter ?

Catégorie : Meubler la maison

A l’achat d’un meuble, même de grande taille, on reçoit souvent deux cartons tous plats, avec les différents pans, vis fournies. Un épais feuillet de 40 pages en 20 langues, avec 2 pages en français fait office de notice.

Le meuble en kit lancé par un géant suédois est souvent en bois aggloméré, avec un revêtement mélaminé, ce qui leur permet d’être facile d’entretien et peu onéreux.

Toutefois, on peut trouver des meubles en bois massif ou contreplaqués en kit : chêne, pin… Le concept de meuble en kit s’est généralisé à un grand nombre d’enseignes d’ameublement et de décoration.

Lors de la commande du meuble, il est nécessaire de vérifier si la mention “Livré en kit” est bien présente. Des magasins proposent des prestations de montage par les livreurs, mais ces dernières représentent un surcoût non négligeable. Avec un peu de patience, le meuble en kit se monte sans difficulté, même pour les nuls en bricolage.

montage d'un meuble en kit

Le meuble en kit, à la portée de tout bricoleur débutant

Nul besoin d’être un bricoleur averti pour monter un meuble. Néanmoins, le meuble en kit a la réputation d’être compliqué à monter : une notice peu explicative est souvent à l’origine du problème. En faisant appel à sa logique et à de la patience, monter un meuble n’est pas une épreuve insurmontable.

En tant que guide de survie destiné à un monteur de meuble en kit, voici quelques conseils pour réussir le montage :

  • Avant toute chose, il est impératif de vérifier que le meuble est bien complet avant le montage, bien qu’il soit peu fréquent qu’il manque des pièces.
  • Il faut lire la notice attentivement. Qu’elle soit très détaillée ou réalisée en quelques schémas, elle sert de guide, qu’il faut suivre pas à pas.
  • Les pans de meubles ont souvent un code : A3, B12, C53, H76… Si vous vous sentez perdu, vous pouvez coller des gommettes de couleur, sur les différentes pièces du meuble.
  • Avant le montage d’un meuble en kit, il est essentiel de prévoir le matériel : un tournevis, un crayon, une règle, un mètre et une perceuse, si le meuble doit être fixé au mur. Dans la plupart des cas, les clés Allen sont fournies.
  • Pour la réussite du montage, il faut garder son calme. Si vous perdez patience, vous risquez de ne pas être efficace. Le manque de temps est souvent à l’origine de l’agacement. Sur la notice, même s’il est inscrit une heure de montage, il faut se prévoir une marge de temps supplémentaire.
  • Pour le montage, il est plus facile d’être deux, surtout si le meuble est de grande taille. Pour certaines étapes, comme la fixation de pans de meuble en hauteur, la présence d’une 2ème personne est vivement conseillée.
notice de montage

Ah oui, la notice !

Un meuble modulable et peu onéreux

L’achat d’un meuble en kit peut être avantageux. Le transport est nettement facilité. Il n’est pas forcément indispensable de louer un camion, si le meuble est à retirer en magasin. En abaissant la banquette arrière de la voiture, on peut transporter un meuble de 2 mètres de haut sur 2 mètres de largeur, monté.

Le prix est l’argument choc pour le meuble en kit. C’est souvent le bon plan pour se meubler, quand on est étudiant ou que l’on a un budget serré. Pour une centaine d’euros, on peut avoir une grande étagère sur 3 niveaux, pour ranger ses provisions dans sa cuisine ou ses chaussures, dans son dressing.

Les meubles en kit sont généralement des meubles très fonctionnels : penderie, étagère, armoire… Utiles au quotidien, ils sont largement sollicités et peuvent faire preuve de plus ou moins de résistance à l’épreuve du temps.

A la différence des meubles en bois massifs, aux formes plus classiques, le design des meubles en kit est souvent assez moderne. Toutes les couleurs sont permises, avec un fini mat ou brillant : noir, blanc, rouge…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *