Les meubles durant la Renaissance

Catégorie : Histoire du meuble

Avec la Renaissance, la décoration intérieure change et même se transforme. Les rois Charles VIII et Louis XII découvrent des chefs-d’œuvre en Italie et les artisans de Rome et de Florence débarquent en France au service des rois, dans un style plus personnel, loin du classicisme français.

Virtuoses de l’art, ils portent l’art antique, avec des motifs profanes, alors que les illustrations religieuses sont très prégnantes en France.

Les artisans de la Renaissance parviennent à un haut degré de perfection, dans les arts décoratifs : tapisserie, orfèvrerie, céramique, émaillerie, ciselure, art du meuble… Considérés comme arts mineurs, ils prennent un réel essor et sont mis en valeur, lors des fêtes de l’époque.

Les meubles de la Renaissance sont parfois si épais et résistants, qu’on en trouve toujours en excellent état. L’ébène est le bois de prédilection à cette époque.

Pour tourner définitivement le dos au Moyen-âge avec ses arabesques, les meubles sont décorés de grotesques, qui sont des panneaux (parfois faits en marqueterie) pour représenter des motifs animaliers et des scènes de l’Antiquité.

Les meubles typiques de la Renaissance

A la Renaissance, les sièges sont très beaux, mais restent inconfortables. Le fauteuil recouvert de cuir commence à se développer.

Sans accoudoirs pour poser les bras, le siège à vertugadin dispose d’une assise et d’un dossier rembourrés. Destiné aux femmes, ce siège est conçu afin que ces dernières puissent s’asseoir en dépit du vertugadin, qui est une sorte de crinoline, faite pour donner de l’ampleur à la robe.

chaise a vertugadin

Deux chaises à vertugadin

Le caquetoire ou la caqueteuse est un petit siège, caractéristique de l’époque Renaissance. Il tient son nom du verbe caqueter, qui signifie “parler de tout et de rien”. C’est la première chaise à bras, avec accoudoirs.

chaise caquetoire

Chaise caquetoire

Le coffre est un meuble à usages multiples qui renferme le trousseau de la mariée et plus tard, les vêtements de toute la famille. Il sert d’armoire à linge, de coffre-fort et d’abri pour les documents. Fonctionnel, il sert également de banc. Selon le rang social de la mariée, son coffre peut être peint ou sculpté.

coffre

Un coffre de mariée

Le buffet à 2 corps est un élément essentiel, avec 2 parties bien distinctes, que l’on retrouve dans les cuisines ou salles à manger de la Renaissance. Ce dernier fait place au dressoir qui sert à mettre en valeur de la vaisselle luxueuse chez les riches propriétaires.

buffet renaissance

buffet renaissance à deux corps

La Renaissance est la période où le beau et le luxe s’affichent, lors des fêtes. Les artisans italiens implantent en France, la table de salle à manger de très grande taille. Elle peut occuper une bonne partie de la pièce. De forme rectangulaire, elle est portée par deux pieds aux extrémités, reliés par une entretoise.

Comment était meublée une maison à cette époque ?

L’ameublement n’est pas comparable avec notre façon d’aménager les habitations actuelles. Les propriétaires de maisons modestes ne possédaient que le mobilier indispensable. Le sol était en terre battue et les murs étaient blanchis à la chaux. Au confort rudimentaire, la maison n’avait pas de pièces. Le rez-de-chaussée était dédié à la cuisine, avec une pièce de vie et l’étage était la chambre à coucher familiale.

C’étaient dans les maisons des bourgeois, que l’on pouvait trouver des meubles d’excellente facture. Le plafond, partie de l’habitation inexploitée où les poutres étaient simplement apparentes, pouvait être peint d’une fresque ou couvert d’une rosace sculptée. Le sol était couvert de briques rouges, pour isoler la maison et l’embellir. La cheminée était un élément stratégique dans une pièce, car c’était le seul moyen de se chauffer. En pierre brute, elles étaient décorées de marbre sculpté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *