Les meubles sous le règne de Napoléon

Catégorie : Histoire du meuble
Bergère Napoleon

L’empereur Napoléon 1er a su imposer un style d’ameublement, qui va perdurer au-delà de son règne, le style Empire.

Ce dernier est inspiré par les batailles menées en Egypte et par le goût prononcé de l’empereur pour l’Antiquité.

Avec les conseils de ses architectes, Percier et Fontaine (créateurs en 1806 de l’arc du triomphe du Carrousel), Napoléon souhaite la création de meubles à la fois pratiques et raffinés à la hauteur de sa fonction d’empereur. Ces deux architectes qui ont étudié à Rome les monuments de l’Antiquité et de la Renaissance réalisent  des modèles de meuble souhaité par l’empereur et les diffusent par la publication de recueils de gravures. Un sacré coup de publicité qui a su graver les esprits .

Empire stylebook Percier Fontaine

Recueil de gravure meubles empire (edition anglaise)

Ils feront appel aux plus grands ébénistes, dont Georges Jacob et son fils, pour réaliser leurs maquettes. On peut dire que Napoléon 1 en a vu de toutes les couleurs, les motifs sont toujours d’une couleur vive en orange, en violet ou encore en rouge.

Le style Empire se démarque largement du baroque. Les meubles sont imposants et massifs, mais les formes restent droites et rectilignes. La dorure n’a plus sa place et s’efface au profit du bronze, qui est travaillé et ciselé, pour orner les meubles.

L’acajou est le matériau de prédilection pour le style Empire. On peut dire que c’est une continuité du néoclassicisme instauré par Louis XVI sauf que les arrondis c’est fini, on oublie. Ce nouveau style marque la fin de l’âge d’ or de l’ébénisterie française bien que cela ne déplaise.

meuble empire

Banquette Empire

Chaque style d’ameublement a engendré la création de meubles. Pour le style Empire, le somno, table de chevet cylindrique, la commode et le guéridon, petit chevet à 3 pieds font partie des meubles représentatifs de l’ameublement de l’époque.

Du style Empire, la psyché, empruntée du grec Psukhê qui désignait le nom d’une princesse particulièrement belle et aimée par Eros, reste la pièce phare que l’on retrouve dans un grand nombre de chambres de jeunes filles.  L’ameublement des bateaux de croisière est parfois inspiré du style Empire.

Les éléments de décoration propres au style Empire

L’acajou est un bois très apprécié par Napoléon 1er, qui rend assez identifiable le style Empire. Avec des tons rouges, il est souvent rehaussé de bronze. Néanmoins, le meuble en bois connaît un tournant avec le blocus britannique de 1806, qui empêche les ébénistes de l’époque de travailler l’acajou. L’empereur recommande alors l’utilisation de bois indigènes. Ces derniers se tournent alors vers le chêne, le noyer, l’érable, le tilleul, le frêne et l’orne.

Napoléon porte un intérêt tout particulier pour l’Antiquité. On retrouve sur un grand nombre de meubles, des motifs guerriers, inspirés des batailles romaines ou grecques, des couronnes de laurier ou des créatures issues de légendes comme les nymphes. La suprématie de l’Empereur se traduit par la symbolique animale : le lion, le dauphin, le cygne, le sphinx ou l’abeille apparaissent sur l’ameublement Empire.

Les tentures et rideaux sont faits de tissus de haute qualité et précieux, comme le satin, le taffetas, le velours ou le cachemire. Les couleurs de prédilection du style Empire sont très marqués, dans des tons assez chauds : jaune, vert, bordeaux, violet, pourpre…

Les meubles caractéristiques du style Empire

sommo

Sommo et sa tablette en marbre

guéridon empire

Guéridon tripode

 

commode empire

Commode époque Empire

psyché

psyché

Avec la fin de l’Ancien Régime, les ébénistes n’ont plus l’obligation d’estampiller leurs créations et les meubles n’ont plus de marques.

La commode est le meuble le plus emblématique du style Empire. Massive en un bloc, elle est dotée de 3 ou 4 tiroirs, ce qui en fait un meuble de rangement.

Le bureau ministre est une création de l’Empire. En forme d’arc de triomphe, il repose sur 2 caissons de plusieurs tiroirs, ce qui lui apporte de la stabilité et le rend très fonctionnel. Imposant, il est de forme symétrique. Le bonheur du jour est le bureau destiné aux femmes, qui a la forme d’une “armoire”, avec une tablette que l’on déplie.

Dans la chambre de style Empire, deux meubles font leur apparition : le somno et la psyché. Le somno est une table de chevet cylindrique surmontée d’un plateau en marbre et dotée d’une porte. La psyché est l’accessoire indispensable. Ce miroir de grande taille, à bascule permet de régler l’inclinaison de la glace. Aujourd’hui, la psyché est un élément de décoration tendance, aux formes arrondies, qui reste très féminin.

Le guéridon tripode, appelé également athénienne, est une table de petite taille, qui peut avoir de multiples usages. Meuble tendance de l’époque, le guéridon est caractéristique en raison de ses trois pieds, qui peuvent se terminer comme des griffes de lion ou d’aigle. Placée dans le salon, cette table peut servir à manger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *