Mobilier années 70 : un fort engouement pour le vintage

Catégorie : Meubler la maison

Le mobilier et la décoration vintage, n’ont jamais été aussi tendances qu’aujourd’hui. Bien évidemment, lorsque l’on parle de déco rétro, ce sont différentes périodes du XXème siècle qui sont concernées, étant l’âge d’or du design, qui contrairement à ce que l’on pourrait penser, a démarré relativement tôt.

C’est au cours des années 30, période art déco, que l’on a commencé véritablement à épurer les lignes, nous faisant alors profiter de meubles plus modernes dans leur conception, bien loin des tendances empiriques ou royales, des siècles précédents.

Puis les époques se sont succédées, apportant chacune leur lot de nouveautés et de designs de plus en plus étonnants. Années 50 et 60, et surtout, 70’s, ont su libérer le mobilier en lui offrant un tout nouvel aspect, notamment en utilisant des matières modernes, allant du formica, jusqu’au plexi, l’un des grands favoris des années 70.

Cette libération sans précédent n’a pas véritablement connu de renouveau depuis, et si les looks ont également connu de nouvelles configurations dans les années 80, il semble que depuis, on n’ait rien inventé finalement. Comme pour l’habillement, les tendances en décoration sont cycliques… quitte même à aller un peu plus loin encore, en tentant des mélanges plus ou moins réussis.

 

Has been durant 20 ans ce célèbre bac à glaçons est à nouveau très à la mode.

Les années 70 ont marqué le siècle dernier de par un look que l’on ne peut qu’identifier au premier regard, grâce à des lignes, des coloris et des designers historiques, toujours aussi plébiscités aujourd’hui, si ce n’est plus.

Les seventies et leur style

Cette tendance est marquée par un certain nombre de caractéristiques, qui ne nous sont pas étrangères. Les formes sont devenues moins strictes, laissant place à de nombreux arrondis dans la conception des meubles, mais aussi des différents objets de décoration que l’on retrouve au cours de cette époque. Et même les appareils du quotidien ont été impactés par cette apparence aux angles adoucis.

Les coloris ont eux aussi leurs codes particuliers au cours de cette époque, on retrouve notamment des teintes comme l’orange, le chocolat, le vert pomme, le rose fuchsia, pourquoi pas même le jaune d’or ou, dans un style plus épuré, le noir et le blanc, deux teintes souvent associées.

Le orange, une couleur typiques des 70’s

Les meubles sont pourvus de détails brillants, notamment par l’ajout de chromes, aussi bien sur les pieds des chaises et fauteuils, que pour orner les contours d’une table, apportant de la lumière et de la modernité. Au cours de cette époque, d’autres matériaux comme le verre et le plexi ont été fortement utilisés, souvent dans leur teinte fumée.

On a vu arriver quelques motifs qui ne font plus vraiment l’unanimité, en particulier quand ceux-ci étaient utilisés en guise de papier peint : cela étant, tout le monde n’en a pas fait usage au cours de cette ère dont la fantaisie dans le design était assez représentative du climat plutôt serein qui a pu régner, durant la jeunesse de ceux que l’on appelle les baby-boomers.

Quelques pièces emblématiques

Parmi les pièces et les designers emblématiques des années 70, on pourra citer bien évidemment Verner Panton et ses chaises, formées d’un seul bloc, à la forme reconnaissable parmi toutes. Cette chaise est si demandée, qu’elle a été rééditée dans de nouvelles couleurs, mais aussi dans un format plus petit, afin que les enfants aussi aient droit à leur chaise Panton.

Les célèbres chaises Panton

De même, les fauteuils de type Egg, proposés par Arne Jacobsen, bien que datant de la fin des années 50, furent largement représentés durant les années 70, devenant même emblématiques de cette période qui finalement, ne fut pas forcément la leur.

Quoi de plus confortable qu’un canapé Strips de Cini Boeri, avec son look douillet et design à la fois ? Dans le même domaine, le fameux Togo de Ligne Roset est aujourd’hui plus aimé que jamais, et continue d’être recherché par les amateurs de design vintage.

Et ces formes, comme le pied tulipe fréquemment représenté au sein du mobilier du type table, fauteuil ou chaise, a été également exploité dans la conception de la fameuse lampe Panthella, provenant à nouveau de Verner Panton, qui a définitivement posé sa patte au cours de cette ère si particulière.

Et s’il y a encore quelques années, on pouvait retrouver ce type de pièce simplement en faisant le tour des encombrants dans son quartier, il est désormais devenu bien plus difficile de se procurer ce type de pièce rare.

Comment relooker son intérieur façon 70’s à moindre prix ?

On n’a évidemment pas tous le budget pour ce type de mobilier de designer, mais il existe certaines astuces pour parvenir à créer une ambiance vintage et groovy chez soi, à moindre coût.

Un meuble récent au look vintage

Tout d’abord, n’hésitez pas à faire le tour des petites annonces fréquemment, sur des sites comme LeBonCoin bien évidemment, certains rares vendeurs se débarrassant de temps en temps de biens de valeur, sans en avoir conscience. Il y a des affaires à faire pour les amateurs de design rétro !

Et bien sûr, il est possible de trouver des rééditions ou des ersatz très sympathiques de ces modèles mythiques, et de ces formes qui sont à l’origine du look 70’s question déco : cette tendance revient de manière cyclique, et on profite à nouveau de tapis Shaggy pour des prix véritablement intéressants, ou de luminaires arrondis de toute beauté, terriblement tentants.

En ajoutant quelques toiles photos personnalisées ou des tirages photos format polaroid, vous donnerez à moindre coût également une petite touche de vintage seventies dans votre intérieur.

Ce qui est intéressant, c’est de mélanger une pièce authentique à quelques éléments plus modernes, en se fournissant auprès des grandes chaines qui, bien évidemment, savent jouer avec les lignes pour solliciter notre nostalgie des 70’s et des meubles vintage d’une manière générale. Une belle composition, c’est avant tout un mélange cohérent, en évitant l’effet appartement témoin bien sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *