poser du parquet stratifié

Le parquet stratifié est un revêtement de sol très populaire en raison de son aspect chaleureux et élégant, de sa durabilité et de sa facilité d’entretien. Si vous êtes à la recherche d’un nouveau revêtement de sol pour votre maison ou pour votre lieu de travail, il est fort probable que vous ayez considéré l’option du parquet stratifié.

Mais comment poser ce type de sol ? Quelles sont les étapes à suivre pour une pose réussie ? Découvrez toutes les réponses dans cet article.

Préparation de la pièce et du sol

La première étape pour poser un parquet stratifié consiste à préparer la pièce et le sol sur lequel il sera installé. Cette étape est essentielle pour garantir un résultat impeccable et éviter les problèmes à long terme, tels que les irrégularités ou l’humidité.

Nettoyage et inspection du sol

Avant de commencer la pose, il est nécessaire de nettoyer soigneusement le sol sur lequel le parquet stratifié sera installé. Enlevez tous les débris, les poussières et autres saletés qui pourraient compromettre la qualité et la durabilité de la pose.

Une fois le sol propre, procédez à une inspection minutieuse pour détecter d’éventuelles irrégularités ou défauts, tels que des fissures ou des bosses. Le cas échéant, retirez ces défauts ou comblez-les avec des produits appropriés, tels que des enduits de lissage ou du ciment.

Lire plus  Pont en arc : les origines de tels ouvrages

Prise de mesures et calcul de la surface

Pour déterminer la quantité de parquet stratifié nécessaire, il est important de prendre les mesures de la pièce et de calculer la surface totale. N’oubliez pas d’inclure les zones sous les radiateurs, les placards et autres meubles fixes, car le parquet doit être posé sur l’ensemble du sol pour garantir un résultat uniforme et cohérent. Pensez également à prévoir une marge de 5 à 10 % supplémentaire pour compenser les chutes et les erreurs de découpe.

Choix du support et pose de la sous-couche

Le choix du support et de la sous-couche joue un rôle crucial dans la qualité et le confort du parquet stratifié une fois posé. Ces éléments permettent de protéger le sol contre l’humidité, de réduire les bruits de pas et d’améliorer l’isolation thermique de la pièce.

Types de supports pour parquet stratifié

  • Supports en fibre de bois : Ils sont écologiques et offrent une bonne isolation thermique et phonique.
  • Supports en liège : Ils présentent une excellente résistance à l’humidité et à la compression, ainsi qu’un fort pouvoir isolant.
  • Supports en polystyrène extrudé : Légers et faciles à manipuler, ils sont adaptés aux sols présentant de légères irrégularités.
  • Supports en mousse polyéthylène : Très économiques, ils conviennent aux projets à petit budget et offrent une isolation phonique acceptable.

Une fois le support choisi, installez la sous-couche sur l’ensemble du sol en prenant soin de bien la faire adhérer et de ne pas laisser d’espaces vides. Les dalles ou les rouleaux de sous-couche doivent être posés dans le sens contraire des lames de parquet stratifié.

Lire plus  Rénovation globale et patrimoine : harmonisez le moderne et l'ancien

Pose du parquet stratifié

La pose du parquet stratifié peut désormais commencer. Il existe différentes méthodes de pose en fonction du type de fixation du parquet : flottante ou collée. La méthode la plus courante et la plus simple est la pose flottante.

Pose flottante du parquet stratifié

La pose flottante consiste à assembler les lames de parquet entre elles sans les fixer directement au sol. Le poids du parquet maintient l’ensemble en place, tandis que la sous-couche fournit un support souple pour assurer le confort et la stabilité. Voici les étapes à suivre pour réaliser une pose flottante de parquet stratifié :

  1. Disposition des lames : Commencez par disposer les lames de parquet stratifié sur le sol, bord à bord et sans les emboîter, afin de vérifier leur aspect et leur disposition. Il est recommandé de poser les lames parallèlement à la lumière principale de la pièce, pour un rendu optimal.
  2. Découpe des lames : Pour ajuster la longueur des lames, utilisez une scie sauteuse ou circulaire. Pensez à porter des lunettes de protection et à pratiquer des découpes précises pour éviter les éclats.
  3. Assemblage des lames : Assemblez les lames entre elles en veillant à respecter le système de fixation propre à chaque modèle de parquet stratifié (clipser, emboîter, coller, etc.). Laissez un espace de dilatation d’au moins 8 mm autour de la pièce, pour permettre au parquet de se dilater librement avec les variations de température et d’humidité.
  4. Finissions : Installez des plinthes tout autour de la pièce pour cacher l’espace de dilatation et conférer une finition soignée à votre sol. Utilisez des colles spéciales ou des fixations mécaniques pour maintenir les plinthes en place sans endommager le parquet.
Lire plus  Mur humide : que faire ?

En suivant ces étapes et en prêtant une attention particulière aux détails, vous obtiendrez un résultat professionnel et durable pour votre parquet stratifié. Veillez également à lire attentivement les instructions du fabricant pour réussir au mieux la pose et préserver les garanties du produit.

Publications similaires