Portail coulissant sectionnel

Vous avez décidé de moderniser votre entrée avec un portail coulissant sectionnel, et vous vous demandez comment procéder pour son installation ? Nous vous proposons dans cet article un guide pratique qui répond aux questions essentielles : les étapes de la pose, le choix du système et les tarifs pratiqués.

Qu’est-ce qu’un portail coulissant sectionnel ?

Le portail coulissant sectionnel est une alternative intéressante aux portails battants traditionnels. Il est particulièrement adapté aux espaces réduits, puisqu’il nécessite moins d’espace pour son fonctionnement.

Son mode de fonctionnement est simple : il se compose de plusieurs sections (ou panneaux) qui coulissent sur des rails pour s’ouvrir ou se fermer.

Les options disponibles pour un portail coulissant sectionnel

Avant de passer à l’installation proprement dite, prenez le temps de choisir le type de portail qui correspondra le mieux à vos besoins et à vos goûts. Plusieurs critères sont à prendre en compte lors de cette étape :

  • Matériau : aluminium, PVC, bois ou acier, chaque matériau présente ses avantages et ses inconvénients en termes d’esthétique, de résistance, de maintenance et de prix
  • Design : style classique, contemporain ou moderne, les possibilités de personnalisations sont multiples
  • Système de motorisation : à chaîne, à crémaillère, à vis sans fin ou hydraulique, choisissez le type de moteur en fonction du poids de votre portail et de la fréquence d’utilisation
  • Options de sécurité : dispositif anti-intrusion, détecteur d’obstacles, système de déverrouillage manuel en cas de panne, etc.
Lire plus  Comprendre les différences entre une palette Europe et une palette EPAL

Les étapes clés de l’installation d’un portail coulissant sectionnel

Une fois tous ces éléments déterminés, vous pouvez procéder à l’installation de votre nouveau portail. Voici les principales étapes à suivre pour mener à bien votre projet :

  1. Préparation du terrain : il est nécessaire de créer une surface plane et stable pour que le portail puisse coulisser correctement. Les rails devront être parfaitement alignés pour éviter tout dysfonctionnement. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour cette étape si vous n’êtes pas sûr de pouvoir réaliser ce travail vous-même.
  2. Pose des poteaux : positionnez les piliers qui serviront de support à votre portail en respectant les fondations prévues par le fabricant. Veillez à ce qu’ils soient parfaitement dressés et ancrés dans le sol.
  3. Installation des rails : fixez les rails au sol à l’aide des supports fournis, tout en veillant à vérifier régulièrement l’alignement et la planéité.
  4. Mise en place du portail : commencez par installer les panneaux en suivant l’ordre indiqué par le fabricant, puis fixez-les aux poteaux à l’aide de charnières ou de supports spécifiques. N’oubliez pas de vérifier la bonne coulisse du portail tout au long de cette étape.

Option motorisation

  1. Installation du moteur : si vous optez pour un portail motorisé, il convient d’installer le moteur en respectant les indications fournies. Assurez-vous que tous les éléments sont correctement connectés et qu’il n’y a pas de jeux entre les différentes pièces.
  2. Raccordement électrique : effectuez les branchements nécessaires selon les normes en vigueur, et assurez-vous que votre installation dispose d’un dispositif de protection contre les surintensités et les court-circuits.
  3. Paramétrage des fins de course : positionnez les butées de fin de course pour déterminer avec précision les points d’arrêt maximum du portail à l’ouverture et à la fermeture.
  4. Vérification du bon fonctionnement : enfin, testez votre portail pour s’assurer qu’il s’ouvre et se ferme correctement, sans blocages ni bruits suspects.
Lire plus  Aérogel de silice : avantages et inconvénients

Les tarifs pour l’installation d’un portail coulissant sectionnel

Le prix d’un portail coulissant sectionnel varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que :

  • le matériau choisi (PVC, aluminium, bois ou acier) ;
  • la qualité et le poids du portail ;
  • le système de motorisation retenu.

Pour un portail coulissant sectionnel en PVC, comptez entre 300 € et 1000 €. Si vous optez pour un modèle en aluminium, prévoyez plutôt un budget allant de 800 € à 3000 €. Les portails sectionnels en bois ou en acier sont généralement situés dans une fourchette de prix allant de 1 500 € à 4 000 € et au-delà.

À cela s’ajoute le coût du système de motorisation, qui varie entre 200 € et 2000 €, ainsi que les frais d’installation propres à chaque professionnel. Pour une pose réalisée par un artisan qualifié, prévoyez entre 500 € et 2 000 €.

Pensez donc à demander plusieurs devis auprès de professionnels afin de comparer les offres et choisir celle qui correspondra le mieux à votre projet et à vos attentes.

A lire également