réussir la taille de son laurier rose

Le laurier rose est un arbuste très apprécié pour sa floraison généreuse et durable, ainsi que pour son feuillage persistant. Pour maintenir sa vigueur et optimiser sa floraison, il convient de le tailler régulièrement. Vous vous demandez peut-être comment tailler un laurier rose ?

Nous vous expliquons en détail les méthodes de taille préconisées et les étapes à suivre pour une taille réussie.

Quand tailler le laurier rose ?

La taille du laurier rose s’effectue principalement au printemps et en automne, juste après la première vague de floraison pour favoriser une seconde période de floraison plus tard dans la saison. Toutefois, il est possible d’effectuer une taille légère durant l’été, notamment pour enlever les fleurs fanées.

  • Printemps : avant le départ de la végétation, c’est-à-dire vers mars ou avril selon les régions.
  • Automne : après l’interruption naturelle de la floraison, aux environs de septembre-octobre.
  • Eté : si nécessaire, juste pour ôter les fleurs fanées et inciter ainsi la plante à refaire des fleurs.

Les outils nécessaires pour tailler un laurier rose

Pour réaliser la taille du laurier rose, il est nécessaire de se munir d’un sécateur bien affûté et désinfecté pour éviter la propagation d’éventuelles maladies. Si les branches sont trop épaisses pour le sécateur, une scie à élaguer peut être utilisée.

Lire plus  Que vaut la marque Hyba en mobilier de jardin?

Les étapes pour tailler un laurier rose

Pour réaliser efficacement la taille du laurier rose, voici les principales étapes à suivre :

1. Réaliser un diagnostic de l’arbuste

Avant de commencer la taille, observez l’état général de votre laurier rose et repérez les branches mortes, abîmées ou mal orientées qui devront être supprimées.

2. Couper les bois morts et les branches abîmées

Commencez par enlever les bois secs, cassés ou morts ainsi que les branches abîmées avec le sécateur. Cette opération permet d’alléger l’arbuste et de favoriser la circulation de l’air au sein du feuillage.

3. Éliminer les tiges enchevêtrées et celles qui se croisent

Maintenant, enlevez les tiges qui s’entremêlent ou se croisent afin de favoriser la pénétration de la lumière au cœur de l’arbuste. Pour cela, coupez les tiges concernées à leur base, près du tronc.

4. Raccourcir les branches trop longues

Comme pour la plupart des arbustes, le but est de conserver une forme harmonieuse.Coupez les branches qui dépassent et déséquilibrent l’ensemble du laurier rose.

5. Enlever les fleurs fanées

Pourquoi enlever les fleurs mortes ? En coupant les fleurs fanées avant que celles-ci ne forment des graines, vous encouragez votre laurier rose à produire de nouvelles pousses et fleurs. Pensez également à vérifier que les tiges ne sont pas trop fragiles ou cassantes : dans ce cas, supprimez ces tiges endommagées afin d’éviter qu’elles ne cassent ultérieurement.

Taille en fin de floraison et durant l’hiver

Après la période de repos végétatif en hiver, une taille légère peut être effectuée au début du printemps. Elle consiste principalement à ôter les fleurs fanées et à couper les branches ayant fleuri afin de stimuler la croissance du laurier rose et assurer ainsi une meilleure floraison durant la saison.

Lire plus  Agrieuro : présentation et avis des clients

Dans toutes les tailles réalisées sur un laurier rose, veillez à toujours réaliser une coupe en biais et propre, sans déchirer les fibres du bois.

laurier rose bien taillé

Quelques recommandations pour bien réussir la taille du laurier rose

  1. Vérifiez si votre variété de laurier rose est plus sensible aux gelées. Si tel est le cas, prévoyez une protection adaptée durant l’hiver.
  2. Portez des gants et des manches longues lors de la taille afin d’éviter les réactions allergiques provoquées par le latex contenu dans le laurier rose.
  3. Désinfectez vos outils de coupe avant et après chaque utilisation pour éviter la propagation des maladies entre vos plantes.

En conclusion, tailler un laurier rose permet de stimuler sa croissance, d’améliorer sa floraison et de garantir son bon développement au fil des années. Les périodes de taille préconisées sont le printemps et l’automne, et il est recommandé d’utiliser un sécateur bien affûté et désinfecté pour réaliser une taille propre et réussie.

A lire également