vieux meuble

C’est factuel et déjà prouvé : l’être humain n’a jamais cessé d’œuvrer pour son confort optimal.

À l’heure où posséder tout le mobilier « nécessaire » est devenu une indétrônable norme qui n’a sa pareille que par rapport aux besoins physiologiques, il s’agit de plonger dans une période obscure et méconnue du mobilier.

Il n’a pas toujours été présent, et non, les meubles plus où moins faciles à monter sont d’ailleurs une invention récente qui revient essentiellement à nos amis suédois. Car jadis, c’est dans l’ombre d’un séquoia géant que les matériaux regardaient les premiers Hommes s’ébattre tranquillement en tenue d’Adam en préparant un plan de conquête astucieux destiné à intégrer le quotidien des êtres humains.

Peut-être sont-ils même en quête d’une domination terrestre absolue où le bois, l’argent, l’or, la pierre et tous les autres composant régneraient en régent.

Préhistoire du mobilier

Le néolithique ayant opéré des changements importants dans les habitudes de vies de l’Homme, il a très vite fallu que ce dernier se familiarise avec un nouveau mode de vie qui correspond aux premières traces de la sédentarisation.

Ainsi pour croiser les premières traces observables du meuble, il faut approximativement remonter à 9 500 ans avant J-C.

Lire plus  La coiffeuse, un meuble 100% féminin
Préhistoire du mobilier

L’Homme abandonnant son mode de vie nomade pour s’établir dans un endroit précis affublé d’une tribu s’est très rapidement regroupé, bâtissant ainsi les premiers villages.

Élevage, agriculture, chasse, cueillette et pêche sont devenus d’indispensables tâches afin de satisfaire les besoins primordiaux de l’espèce. C’est entre les outils en pierre polie et la poterie en céramique qu’ont émergé les premières traces connues des ancêtres du mobilier.

Et quels ancêtres !

Composition d’une pierre angulaire

Principalement en pierre, le bois se conservant fort mal avec les siècles, ces derniers étaient extrêmement utilitaires et permettaient de ranger et probablement dans certains cas de faire cuire la nourriture.

Les éparses preuves qui permettent aux archéologues d’affirmer l’apparition des premiers meubles à cette période sont centralisées sur des sites archéologiques néolithiques.

Souvent bien abritée grâce à l’environnement enfouissant les premiers « prodiges » de l’être humain, c’est la composition de la pierre qui lui a permis de perdurer sans trop subir les affres du temps.

Résistant et robuste, le meuble tel qu’il était durant la préhistoire s’est vite vu limité en terme de déplacement. En effet, il est délicat de déplacer une armoire complète toute de granit vêtue.

Il faudra attendre l’antiquité pour voir naître de nouvelles pièces allant de pair avec l’avènement de la métallurgie que les Égyptiens, ce grand peuple de créateur de toutes sortes d’inventions avait déjà quasiment transcendée.

Les Origines du Meuble

Les premiers meubles étaient rudimentaires, principalement constitués de matériaux naturels tels que le bois et la pierre. Ils avaient pour objectif de répondre à des besoins de base tels que s’asseoir, se coucher et ranger des objets.

Lire plus  Comment habiller un mur en brique rouge ?

Égypte Antique : L’Art de l’Ornement

L’Égypte antique a apporté une contribution significative à l’histoire du meuble. Les meubles égyptiens étaient souvent richement ornés de hiéroglyphes, de motifs et de sculptures. Des éléments emblématiques tels que les lits à baldaquin et les coffres à bijoux étaient courants.

Grèce Antique : L’Équilibre et la Proportion

La Grèce antique a marqué le monde du mobilier par son souci de l’équilibre et de la proportion. Les chaises, les tables et les lits grecs étaient conçus avec une attention particulière aux détails architecturaux.

La Rome Antique : L’Influence Impériale

La Rome antique a hérité de la Grèce tout en ajoutant sa propre touche impériale. Les meubles romains étaient luxueux et souvent ornés d’ivoire et d’or.

Le Moyen Âge : L’Ère de la Menuiserie

Le Moyen Âge a été une époque de grande avancée dans la menuiserie. Les meubles médiévaux étaient souvent massifs et taillés dans le chêne, avec une attention aux détails sculpturaux.

La Renaissance : Le Retour à l’Antiquité

La Renaissance a vu un retour à l’inspiration antique, avec une influence italienne prédominante. Les meubles étaient caractérisés par des formes gracieuses, des marqueteries élaborées et des ornements délicats.

L’Ère Moderne : La Fonctionnalité et la Simplification

Le mouvement de l’Art Nouveau a apporté une nouvelle esthétique au mobilier, avec des courbes organiques et des matériaux novateurs. L’ère moderne a mis l’accent sur la fonctionnalité et la simplicité, avec des designers emblématiques tels que Le Corbusier et Charles Eames.

Le Design Contemporain : L’Exploration des Matériaux et des Concepts

Le design contemporain explore de nouvelles dimensions du mobilier, en repoussant les limites de la créativité et en expérimentant avec des matériaux tels que le plastique, le verre et le métal. Les meubles contemporains sont souvent caractérisés par des formes épurées et minimalistes.

Lire plus  Comment créer un herbarium ?

Le Futur du Meuble : Durabilité et Technologie

L’avenir du mobilier s’oriente vers la durabilité et l’utilisation de technologies avancées. Les designers cherchent à créer des meubles respectueux de l’environnement et à intégrer des fonctionnalités intelligentes pour répondre aux besoins modernes.

Conclusion

L’histoire du meuble est un voyage fascinant à travers les âges, reflétant l’évolution de la société, des matériaux, de l’art et du design. Du simple tabouret en bois de l’Antiquité aux créations avant-gardistes du design contemporain, le mobilier a suivi un parcours passionnant.

Chaque époque a laissé son empreinte sur le meuble, créant un patrimoine riche et diversifié. En explorant la genèse du meuble, nous pouvons mieux comprendre l’importance de cet élément essentiel de notre vie quotidienne et anticiper les tendances à venir dans le design du mobilier.

Publications similaires