traiter mur humide

Les murs humides sont un problème récurrent que bon nombre de propriétaires et locataires rencontrent au cours de leur vie. En plus de nuire à la qualité de vie, cette humidité excessive peut causer des dégâts matériels importants et avoir des conséquences sur la santé.

Vous trouverez des conseils et astuces pour connaître les causes, identifier les symptômes et agir en conséquence face à un mur humide.

Symptômes pour reconnaître un mur humide

Tout d’abord, il est essentiel de détecter rapidement les problèmes d’humidité pour ainsi minimiser les risques. Voici les signes les plus courants qui témoignent de la présence d’un mur humide :

  • Moisissures : elles apparaissent généralement sur les murs, le plafond et les joints sous forme de taches noires ou vertes.
  • Efflorescences : ces dépôts blancs, laiteux ou cristallins proviennent des sels minéraux du mur qui migrent vers la surface en raison de l’humidité.
  • Décollement du papier peint ou du revêtement mural : cela se produit lorsque l’humidité traverse le support.
  • Odeur persistante d’humidité : une odeur de moisi ou de renfermé est souvent révélatrice d’un problème de mur humide.

Les principales causes d’un mur humide

Pour savoir que faire face à un mur humide, il est d’abord crucial d’en comprendre les sources. Voici quelques origines possibles :

Condensation intérieure

La condensation est le phénomène de changement d’état de l’eau qui passe du gaz (vapeur) à l’état liquide au contact d’une surface plus froide. Les activités quotidiennes telles que la cuisine, la douche ou encore le séchage du linge génèrent une certaine quantité d’humidité qui peut s’accumuler et provoquer de la condensation sur les parois froides des murs, fenêtres et plafonds.

Lire plus  Comment insonoriser une pièce sans travaux ?

Infiltrations latérales

Une infiltration latérale correspond à la pénétration d’eau dans les matériaux constituant les murs de votre logement. Cela peut être causé par des problèmes tels que la saturation d’eau des sols autour de votre maison, un défaut d’étanchéité des fondations ou la présence de fissures dans vos murs extérieurs.

Remontées capillaires

Les remontées capillaires sont un autre facteur possible d’humidité des murs. Elles se produisent lorsque l’eau présente dans le sol monte par capillarité dans les pores des matériaux de construction comme les briques ou le plâtre.

Cette eau va alors progressivement s’évaporer dans l’air intérieur, générant une humidité excessive.

Agir face à un mur humide : les solutions

Une fois les causes d’un mur humide identifiées, plusieurs options s’offrent à vous pour y remédier :

Traiter la condensation

La première solution consiste à améliorer la ventilation de votre logement pour lutter contre la condensation. Cela peut passer par :

  • L’aération régulière des pièces par ouverture des fenêtres ou installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC).
  • L’utilisation d’un déshumidificateur pour réduire le taux d’humidité ambiant.
  • Le chauffage uniforme des pièces afin d’éviter que l’eau ne se condense sur les surfaces froides.

Réparer les infiltrations latérales

Pour combattre les problèmes d’infiltration, il est essentiel de vérifier l’intégrité des murs extérieurs et de réparer les fissures, refaire les joints et traiter les éventuels défauts d’étanchéité des fondations.

Il peut également être utile de modifier le drainage autour de votre maison pour éviter la stagnation de l’eau près des murs.

Éradiquer les remontées capillaires

Plusieurs solutions peuvent être envisagées pour résoudre le problème des remontées capillaires :

  • L’installation d’une barrière étanche dans les fondations pour empêcher l’eau de remonter dans les murs.
  • Le traitement chimique des matériaux par injection d’un produit hydrofuge qui va colmater les pores et bloquer la migration de l’eau.
  • La mise en place d’un système électro-osmotique qui va inverser le sens des flux capillaires pour éliminer l’humidité des éléments de construction.
Lire plus  Chape maigre dosage : on vous explique tout

En définitive, la lutte contre les murs humides passe avant tout par une bonne compréhension des causes et par l’adaptation des solutions en fonction de chaque situation. N’hésitez pas à solliciter l’aide de professionnels pour un diagnostic précis et des conseils personnalisés.

Publications similaires