taxe foncière catégorie fiscale

Dans le domaine foncier, la classification des biens selon différentes catégories revêt une importance particulière. Il existe un tableau de référence qui regroupe les biens catégorisés dans 8 familles bien distinctes. Nous allons vous expliquer en détail les caractéristiques de chacune de ces catégories ainsi que certaines spécificités.

Catégorie foncière 1 : Les constructions urbaines

La catégorie foncière 1 concerne essentiellement les logements situés en milieu urbain. Sont inclus dans cette catégorie les immeubles collectifs d’habitation, les établissements commerciaux, administratifs, scolaires ou encore les hôtels.

Agrémenter le texte

  • Types de biens : Immeubles d’habitation, commerces, bureaux,
  • Localisation : Zones urbanisées,
  • Tarif : Variable selon la commune.

Catégorie foncière 2 : Les autres constructions

La catégorie foncière 2 englobe les constructions qui ne rentrent pas dans la catégorie précédente. Parmi celles-ci, on peut citer les constructions industrielles, agricoles, les ateliers, les entrepôts et les installations sportives.

Points à retenir

  • Types de biens : Bâtiments industriels, agricoles ou sportifs,
  • Localisation : Hors zones urbanisées,
  • Tarif : Variable selon la commune et le type de construction.

Catégorie foncière 3 : Les terrains non-bâtis

La catégorie foncière 3 correspond aux espaces naturels qui peuvent être réservés pour la future expansion urbaine, comme les forêts, les jardins et les terres cultivables. Cette catégorie peut également englober les terrains libres de toute construction.

Lire plus  Peut-on vendre en viager sans l'accord des héritiers ?

A savoir sur cette catégorie

  • Types de biens : Forêts, terres agricoles, jardins,
  • Localisation : Zones périphériques aux agglomérations,
  • Tarif : Variable selon la commune, la qualité du terrain et sa situation géographique.

Catégorie foncière 4 : L’habitat rural

Les logements situés en zone rurale sont concernés par la catégorie foncière 4. Les constructions individuelles, les granges et les fermes font partie de cette catégorie.

Informations complémentaires

  • Types de biens : Maisons individuelles, fermes,
  • Localisation : Zones rurales,
  • Tarif : Variable selon la commune et le type de construction.

Catégorie foncière 5 : Le patrimoine de prestige

La catégorie foncière 5 rassemble les biens d’une grande valeur architecturale ou historique, tels que les châteaux, les palais ou les monuments. Ces biens bénéficient généralement de mesures spécifiques de protection ou de valorisation.

Détails sur cette catégorie

  • Types de biens : Châteaux, palais, monuments historiques,
  • Localisation : Situés dans des zones protégées,
  • Tarif : En fonction du classement du bien et des dispositifs mis en place pour sa préservation.

Catégorie foncière 6 : Les dépendances

Les dépendances sont des constructions annexes à un bien principal. La catégorie foncière 6 regroupe par exemple les piscines, les garages, les remises, les serres ou encore les abris de jardin.

A noter sur cette catégorie

  • Types de biens : Piscines, garages, remises,
  • Localisation : Généralement situés sur le terrain du logement principal,
  • Tarif : Variable selon la taille et la nature de la dépendance.

Catégorie foncière 7 : Les terrains agricoles

La catégorie foncière 7 est spécifique aux terres agricoles exploitées par des professionnels. Elle concerne les cultures, les prairies, les vergers ou encore les pâturages.

Focus sur cette catégorie

  • Types de biens : Terres cultivées, prairies, vergers,
  • Localisation : Zones rurales d’activité agricole,
  • Tarif : Fonction du potentiel agronomique du terrain et de sa productivité.
Lire plus  Je passe en commission pour un logement : que faire ?

Catégorie foncière 8 : Les espaces naturels à préserver

Enfin, la catégorie foncière 8 regroupe les terrains situés dans des zones protégées. Ces espaces peuvent être des réserves naturelles, des sites Natura 2000 ou des zones humides soumises à une législation spécifique leur garantissant une préservation durable de leurs richesses écologiques.

Pour en savoir plus

  • Types de biens : Réserves naturelles, zones humides,
  • Localisation : Zones géographiques spécifiques aux réglementations environnementales,
  • Tarif : Adapté aux conditions de protection des espaces naturels concernés.

Pour conclure, cette classification a pour objectif de mieux comprendre et maîtriser les différentes catégories foncières et leur incidence sur les actions à mener en fonction des zones géographiques ou des types de biens. Il est crucial de prendre en compte ces catégories lors d’une acquisition immobilière ou d’un projet de construction ou d’aménagement afin de respecter la législation en vigueur et d’optimiser ses choix en matière de tarifs et de fiscalité.

A lire également