vmc hydroréglable

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est un système de ventilation essentiel dans les habitations modernes. La VMC hygroréglable, en particulier, permet d’optimiser la qualité de l’air intérieur tout en réalisant des économies d’énergie.

Nous vous présentons ce qu’est une VMC hygroréglable, ainsi que ses avantages par rapport à d’autres types de VMC.

Qu’est-ce qu’une VMC hygroréglable ?

Une VMC hygroréglable est un dispositif de ventilation dont le débit d’air varie automatiquement en fonction du taux d’humidité présent dans les différentes pièces d’une habitation. Elle est composée de deux éléments de base :

  1. Des bouches d’extraction hygroréglables, qui sont installées dans les pièces humides telles que la salle de bains, la cuisine ou les toilettes. Ces bouches sont équipées de capteurs d’humidité qui mesurent en continu le niveau d’humidité ambiant.
  2. Un caisson de ventilation, généralement installé dans les combles ou dans un local technique, qui aspire l’air vicié et humide des différentes pièces extractrices et le rejette vers l’extérieur.

Lorsque le niveau d’humidité augmente dans une pièce, la VMC hygroréglable ajuste automatiquement son débit d’air pour extraire cet excès. Au contraire, lorsque le niveau d’humidité baisse, elle diminue son débit pour ne pas gaspiller inutilement de l’énergie.

Lire plus  Garde-meuble : comment bien préparer vos affaires pour le stockage ?

Distinguer les VMC hygroréglables de type A et B

Il existe deux principaux types de VMC hygroréglables :

  • La VMC hygroréglable de type A : celle-ci module uniquement le débit d’air extrait en fonction de l’humidité présente dans les pièces humides. En revanche, le débit d’air entrant (dans les pièces sèches telles que les chambres ou le salon) reste constant.
  • La VMC hygroréglable de type B : ce modèle est plus abouti car il modifie à la fois le débit d’air extrait et celui d’air entrant suivant les mesures d’humidité. Il offre ainsi un meilleur contrôle de l’air intérieur tout en limitant encore davantage les pertes énergétiques.

Les avantages de la VMC hygroréglable

L’optimisation de la qualité de l’air intérieur

Une VMC hygroréglable maintient une atmosphère saine au sein du logement en contrôlant efficacement le niveau d’humidité. Grâce à la régulation automatique du débit d’air, elle évacue rapidement l’humidité excessive qui peut favoriser la prolifération de moisissures et la condensation sur les fenêtres ou les murs.

Les économies d’énergie

L’un des principaux atouts de la VMC hygroréglable est qu’elle permet de réduire considérablement la consommation énergétique liée à la ventilation. En ajustant constamment le débit d’air en fonction des besoins réels, cette solution limite les pertes thermiques. Elle consomme ainsi jusqu’à 20% d’énergie de moins qu’une VMC simple flux autoréglable classique.

Le confort acoustique

Contrairement aux systèmes de ventilation traditionnels, la VMC hygroréglable ne génère pas un niveau sonore constant, ce qui améliore le confort des occupants. En effet, puisque le débit d’air varie suivant les besoins, le bruit généré par la ventilation s’en voit atténué lorsque le débit d’air diminue.

Lire plus  Faire un double de clé : où et à quel prix ?

La facilité d’adaptation

En fonction des diagnostics réalisés sur votre habitat et vos besoins spécifiques, il est possible d’installer une VMC hygroréglable type A ou B dans différentes configurations : en rénovation, pour remplacer un dispositif existant ou bien en construction neuve.

Le choix d’une VMC hygroréglable : quelques conseils pratiques

Faire appel à un professionnel qualifié

L’installation d’une VMC hygroréglable requiert une certaine expertise pour garantir son bon fonctionnement. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel qualifié, qui saura vous conseiller sur le type de dispositif le plus adapté à votre logement et réaliser correctement les travaux nécessaires.

Tenir compte des normes en vigueur

Au moment de choisir votre VMC hygroréglable, assurez-vous que l’appareil respecte bien les exigences en matière de performance énergétique et de qualité d’air intérieur définies par la réglementation thermique 2012 (RT2012) et les labels BBC ou Effinergie+.

Opter pour un entretien régulier

Pour assurer le bon fonctionnement de votre VMC hygroréglable sur la durée et profiter pleinement de ses avantages, n’oubliez pas de réaliser un entretien régulier et de nettoyer les bouches d’extraction selon les préconisations du fabricant.

En résumé, la VMC hygroréglable présente de nombreux atouts pour renouveler efficacement l’air dans votre habitat tout en réalisant des économies d’énergie. Avant d’opter pour cette solution, pensez à consulter un professionnel afin de vérifier si ce type de dispositif est bien adapté à vos besoins et à votre logement.

A lire également